HALLYDAY AND CO jukebox
HALLYDAY AND CO forum partenariat
Votez gratuitement pour ce site sur CélébriNET Publicité pour ton forum et échange de bannières fanjojo.forumactif.org » en lisant sa fiche sur Waaaouh !  CopyrightFrance.com
© hallyday and co 2009/2018

Héritage de Johnny Hallyday : ce qui s'est dit à l'audience

Répondre au sujet

Aller en bas

Héritage de Johnny Hallyday : ce qui s'est dit à l'audience

Message  RONIQUE63 le Sam 31 Mar 2018 - 9:31

La justice a examiné ce vendredi la requête des aînés du chanteur, qui réclament en urgence le gel de son patrimoine et un droit de regard sur son album posthume. Les débats ont été vifs et tendus.

La bataille judiciaire autour de la succession de Johnny Hallyday a connu un premier round musclé ce vendredi. Après une première audience renvoyée pour obtenir des informations complémentaires, le 15 mars, le tribunal de grande instance de Nanterre (Hauts-de-Seine) a examiné ce vendredi après-midi l'assignation en référé engagée par les deux grands enfants de la star, Laura Smet et David Hallyday, contre Laeticia, l’épouse du chanteur.

La première étape de leur combat pour contester le testament de leur père, qui lègue tous ses biens à sa femme et à ses deux plus jeunes filles Joy et Jade. L'objectif de l'audience du jour, pour Laura et David était obtenir le gel du patrimoine de Johnny Hallyday ainsi qu'un droit de regard sur son album posthume. Le TGI de Nanterre a écouté les différentes parties et mis sa décision en délibéré pour le 13 avril à 15 heures.

Ce qu'il faut retenir

Plus de 3 heures d'audience. Les avocats des enfants aînés de Johnny, ceux de Warner et de Laeticia Hallyday ont présenté leurs arguments au cours d'une longue audience très tendue.
L'avocat de Laeticia, Me Amir-Aslani, a défendu les dernières volontés de l'artiste, présenté comme un «résident américain». A ce titre, c'est son testament signé à Los Angeles et la loi californienne qui s'imposent. Il a défendu le droit de Laeticia et ses deux filles d'être protégées après le décès du chanteur.
Les conseils de David Hallyday, ont étrillé Laeticia Hallyday, qualifiée de «manipulatrice».
Les avocats de Laura Smet ont mis en exergue l' «immense souffrance» de leur cliente. Me Temime s'est élevé contre les allusions de l'avocat de Laeticia sur ses difficultés psychologiques dans le passé.
Warner Music, la maison de disques de Johnny, a dénié tout droit de regard de David et Laura sur l'album posthume du rockeur, au nom de la «confidentialité».

» Les temps forts de l'audience

17h40. Décision le 13 avril. Fin de l'audience. La décision est mise en délibéré jusqu'au 13 avril à 15 heures.





17h30. Incident entre avocats. La tension monte entre les deux parties quand Me Amir-Aslani évoque le passé tourmenté de Laura Smet et tente d'expliquer que Laeticia a pu l'aider quand la fille de Johnny était «en garde à vue» ou «internée à Sainte-Anne». Colère de Me Temime, le conseil de l'actrice. «C'est honteux d'aller sur ce terrain là, proprement scandaleux». Me Amir-Aslani tente de poursuivre mais la présidente l'interrompt aussi pour calmer le jeu. «Il n'y a pas beaucoup d'intérêt de s'arrêter sur ce point dans cette affaire.»

17h20. «Le droit moral? Quel droit moral?». Me Amir Aslani balaie en quelques minutes la demande de Laura et David d'avoir un droit de regard sur l'album. «Ce droit moral n'existe pas. Ni pour David, ni pour Laura. Pas plus que pour Laeticia puisque l'artiste a approuvé chaque chanson».

17h15. «Il leur avait déjà donné». Johnny n’a rien donné à ses aînés « non pas parce qu’il les déteste mais parce qu’il leur avait déjà donné » et se moque « je sais que pour mes amis la moitié d’une villa Montmorency ce n’est pas grand chose ».

17h02. Une Green Card depuis 2014. Johnny Hallyday disposait d'une «Green Card» depuis 2014. Ce document autorise un étranger à vivre et travailler de façon permanente aux Etats-Unis.

17 heures. Le lieu de résidence de Johnny de nouveau au coeur des débats. «L'issue de cette affaire dépend de la détermination du lieu de résidence, insiste Me Amir-Aslani qui rappelle que «ses enfants sont scolarisés depuis 2007 aux États-Unis et qu'il a la carte verte depuis 2013». Il tacle au passage l'huissier venu déposer l'assignation de Laura et David contre Laeticia à Marnes-la-Coquette en février «alors que le monde entier sait qu'elle est alors repartie à Los Angeles. Et il suffit de taper "Laeticia Hallyday Los Angeles" sur Google pour trouver son adresse aux États-Unis».

16h50. L'avocat de Laeticia prend la parole. Me Amir-Aslani défend les dernières volontés de Johnny de tout léguer à Laeticia. «Est-ce interdit, immoral, injuste ? Je ne suis ni un curé, ni un imam, ni un rabbin. Ce n'est pas à moi d'apprécier la morale. C'était la volonté de l'artiste.» «On lui reproche beaucoup de testaments et alors ? Ils vont dans une seule direction : Laeticia, sa femme, sa vie, là aux moments de bonheur et dans les moments difficiles.»

16h45.Warner souhaite «garder la confidentialité» de l'album. «Nous entendons garder la confidentialité sur l'ensemble des enregistrements de l'album». En clair, Warner ne souhaite pas remettre de copie à David ou Laura.

16h30. Dix titres de l'album ont été validés. «Je suis vraiment très heureux de faire du rock'n'roll». Ce texto a été envoyé par Johnny Hallyday à son directeur artistique. Il est cité par l'avocat de son label Warner qui donne plus de précision sur l'album: trois titres enregistrées en mars. Sept autres entre le 12 et le 19 septembre au studio Guillaume Tell à Paris. «Il prévoit une séance supplémentaire pour enregistrer 4 nouveaux titres qui doivent être soumis à Johnny». Il n'en a pas le temps. Le 22 novembre Hallyday valide à travers un contrat dix titres sur lesquels il a déjà posé sa voix. «Il voulait des choeurs, des cordes», ajoute le conseil de Warner attestation du directeur artistique de Johnny, Bertrand Lamblot, à l'appui. Une séance d'enregistrement d'orchestre a en effet été réalisée en janvier avec l'arrangeur Yvan Cassar.

16h15. L'audience reprend. Eric Lauvaux, L'avocat de Warner, label de la star, parle d'une assignation «indécente» de la part du clan David et Laura qui demande la remise des bandes de l'ultime album de Johnny avec une astreinte de 10 000 euros par jour de retard. Il évoque au passage, parmi les chansons enregistrées, une adaptation d'un titre du musicien américain JD McPherson par le parolier Pierre-Dominique Burgaud qui a déjà travaillé avec Johnny.

16h05. Fin des plaidoiries des avocats de Laura et David. Après une suspension de séance, c'est au tour de l'avocat de Warner Music de s'exprimer.

16 heures. Le périmètre du trust en question. Outre l'interdiction de vendre les biens immobiliers français, Me Ravanas formule une nouvelle demande que note la présidente: l'interdiction de transférer la maison de Marnes-la-Coquette et celle de Saint-Barthélemy dans le trust américain.





15h56. Me Ravanas tente un jeu de mot. L'avocat de Laura, à propos de l'ultime enregistrement de Johnny: «L'album n'a pas été achevé, sans mauvais jeu de mots, à 100 %...» La demande «la plus importante pour Laura Smet, c'est le droit de pouvoir écouter l'album posthume de son père». Il conclut : « J’en termine avec ce cri du cœur de Laura, l’artiste, ce cri qui vient de l’intérieur, qui est de dire ‘Papa je t’aime et je te promets’».

15h40. Droit français ou californien ? Me Ravanas revient sur la question de Johnny considéré comme résident américain et non français. «Quand il vendait des disques, c'était en France ou aux États-Unis? Quand il s'est marié il l'a fait en France ou aux États-Unis? Quand il a décidé d'adopter il l'a décidé en France ou aux États-Unis? Malade, il a décidé de se faire soigner en France ou aux États-Unis? Nous en débattrons pour arriver à la conclusion que chacun connaît: Johnny Hallyday est une partie de la France, un destin français». Selon lui « il n’y a aucune reconnaissance de plein droit du trust en France». La Cour de cassation a reconnu en septembre 2017 que Maurice Jarre et Michel Colombier, des musiciens français expatriés aux Etats-Unis, avaient le droit de déshériter certains de leurs enfants.

15h30. «Quelle souffrance immense pour Laura». Emmanuel Ravanas, avocat de Laura ajoute lui aussi : «Quelle souffrance immense pour Laura Smet d'avoir des avocats demandant à écouter l'album de son père avant le public».



15h20. Au tour des trois avocats de Laura Smet. La parole est désormais aux trois avocats de la fille aînée de Johnny Hallyday. La fille de Nathalie Baye s'est entourée d'une «armée» de juristes chevronnés. Me Temime ouvre le bal. «Il est navrant d'être obligés d'être devant une juridiction pour écouter un album que ni David, ni Laura ne veulent interdire», dit-il.

15h15. Album fini ou pas. Pour Me Piccio qui reprend la parole pour evoquer le droit moral de Laura et David sur les dernières chansons de leur père, pas de doute: l'ultime disque de Johnny n'était pas terminé. «L'album était loin d'être achevé. Ce qui a été posé c'est la voix sur 10 titres. L'album s'est arrêté avant le mixage qui donne la coloration de l'album et permet de vous dire si l'album sera blues ou rock. Son manager Sébastien Farran aujourd'hui dit lui-même dans le JDD que l'album n'était pas mixé puis fourni une attestation pour dire «ce n'est pas ce que j'ai voulu dire et de toute façon ça ne va pas changer grand chose». On nous dit aussi que tous les gens qui travaille sur cet album sont des gens bien: c'est pas le débat. Et qu'ils ont été choisis par Johnny. Encore heureux!»

15 heures. Encore un tacle. « J’espère que le protector (du trust) n’est pas quelqu’un de trop proche de la bénéficiaire », lance GMe Douvier. Après Grégory Boudou, Laeticia a choisi pour surveiller la bonne gestion du trust, selon le Figaro, une amie de Dany et Yaël Boon (lire ci-dessous à 14h30).

14h55. Ce qui choque les fans. Ils l'aiment, l'adulent, et leur passion demeure malgré la mort du chanteur qui les a accompagnés si longtemps. Mais une chose fragilise les fans dans cette affaire de l'héritage de Johnny: qu'il n'ait jamais dit lui-même à ses deux premiers enfants qu'il comptait ne rien leur laisser de plus que ce qu'il avait déjà donné.

14h50. Magic trust. Me Douvier prend le relais pour évoquer le trust créé par Johnny afin de gérer aux Etats-Unis l'ensemble de son patrimoine. «Ce trust est magique. Personne n'est propriétaire des actifs car il n'y a pas de trustee (ndlr: la banque qui devrait gérer le trust n'est pas encore désignée). Circulez, y a rien à voir.»

14h45. La parole est à... C'est au tour de Pierre-Jean Douvier de s'exprimer au nom de son client, David. «Ce trust est magique. Personne n'est propriétaire des actifs car il n'y a pas de trustee (ndlr: la banque qui devrait gérer le trust n'est pas encore désignée). Circulez, y a rien à voir».

14h40. La seule info qui mette d'accord. Le conseil municipal de Toulouse a décidé de rebaptiser le parvis du Zénith de la ville au nom du chanteur.

14h37. Le million de David. L'avocate de David Smet dément que Johnny ait versé un million d'euros à son fils sans ciller pour le tirer d'un contrôle fiscal. Dans la première contre-attaque de Laeticia Hallyday, les proches de la veuve du chanteur avaient fait savoir que l'aîné des enfants de Johnny avait reçu un million d'euros de son père il y a quelques années, pour régler une dette fiscale.

14h35. Guerre médiatique ? «On dit que que nous sommes à l'origine d'une opération médiatique sans précédent, savamment orchestrée, commence Maître Piccio avant de se tourner vers la partie adverse. Il y a plus de communiquants chez vous que d'avocats ici. Madame Boudou est une communiquante hors pair et une sacrée manipulatrice. Pour pouvoir redorer son image, il faut ternir celle de son mari». L'avocate rappelle alors les propos ce dimanche dans le JDD de Sébastien Farran le manager de Johnny qui racontait les derniers moments de la star diminuée. Ou ceux du père de Laeticia, André Boudou qui se souvenait mardi dans l'Express d'un Johnny «drogué, alcoolique, criblé de dettes». «Tenter de cette façon d'inverser ce que l'opinion publique pense d'elle (ndlr: de Laeticia) est scandaleux».

14h32. Au fait... qu'est-ce qu'un trust ? On vous explique simplement cette structure juridique ici.

14h30. La sentinelle du trust, une amie de Dany Boon. Selon le Figaro, Barbara Uzzan, la personne de confiance qui a été choisie pour surveiller la bonne gestion du trust JPS (pour Jean-Philippe Smet, le vrai nom de Johnny Hallyday), à la place de Grégory Boudou, professionnelle de l'optimisation fiscale, est une amie, comme Laeticia Hallyday, de Dany et Yaël Boon. Barbara Uzzan et son mari Bruno se sont installés à Los Angeles en 2007.

14h25. La juridiction compétente. En 2017, Johnny Hallyday a passé une longue partie de l'année en France, entre Marnes-la-Coquette et Saint-Barthélemy, il y a enregistré un album, et il y a succombé au cancer. C'est donc, tente de convaincre l'avocate de David Smet, normal que l'affaire soit poursuivie devant une juridiction française.

14h22. Un dossier juridiquement complexe. Six testaments et deux contrats de mariage, sans parler des sociétés écran et des trusts. En 22 ans de mariage, Johnny et Laeticia Hallyday auront optimisé le droit et hésité de nombreuses fois.

14h20. Double uppercut. L'avocate de David Hallyday entame sa plaidoirie. Carine Piccio continue d'appeler Laeticia «Madame Boudou» (et Johnny Jean-Philippe Smet). «C'est le seul nom qu'elle ne perdra jamais. Si jamais elle a choisi de s'appeler Laeticia Hallyday c'est peut-être qu'elle entre en scène», ajoute-t-elle.

14h15. Qui est qui ? Sept avocats vont s'exprimer cet après-midi : Ardavan Amir-Aslani pour Laeticia Hallyday, Maîtres Hervé Temine, Pierre-Olivier Sur et Emmanuel Ravanas pour Laura Smet, Maîtres Carine Piccio et Pierre-Jean Douvier pour David Hallyday. S'exprimera aussi Eric Lauvaux pour la Warner.

14h10. Le tribunal composé de trois magistrats arrive. La Présidente annonce «4 heures d'audience» en fonction de la durée estimée des plaidoiries de chacun. Les conseils de chaque partie vont donc devoir faire court.

14h05. L'audience commence. Les avocats grévistes ayant pu lire leur texte, ils sont sortis de la salle.

13h55. L'audience n'a toujours pas commencé. Le mouvement « #Justice morte» cause du retard.. Un compromis a été trouvé, une vingtaine de grévistes ont obtenu le droit de lire un tract dans la salle d'audience. Me Pierre-Olivier Sur, avocat de Laura Smet exprime sa solidarité «au nom de tous les confrères de l'affaire qui s'ouvre» car «il y a paupérisation de la justice. L'aide juridictionnelle en France est de 400 millions d'euros en France et d'un million de livre en Angleterre. La part consacrée par l'Etat à la justice est de 71 euros par habitant en France contre 120-140 euros dans les autres grandes démocraties», affirme-t-il.

13h40. Les avocats des enfants de Johnny arrivent au tribunal. Laura Smet a trois représentants, David Hallyday deux. Tous sont déjà sur place. L'audience doit débuter à 14 heures.

13h35 bis. Chaude ambiance. Il y a déjà de l'ambiance dans la salle des pas perdus du tribunal de Nanterre. Non pas grâce aux fans de Johnny pour l'instant peu nombreux. Avocats et magistrats en grève se sont rassemblés avec banderoles et slogan contre la réforme de la justice. A l'arrivée des conseils de Laura Smet et David Hallyday au milieu d'une nuée de caméras, les manifestants crient «Solidarité, solidarité. Renvoi, renvoi.» Le service d'ordre s'agite et décide finalement de faire entrer les avocats par derrière.

13h35. Des avocats tentent de perturber l'audience. Des avocats qui manifestent contre la réforme de la justice profitent de l'événement pour médiatiser leur combat.

13h30. Trois scénarios possibles. Nouveau renvoi ? Victoire de Laura et David ? Victoire de Laeticia ? Voici les issues possibles à l'audience de ce vendredi.

13h25. Un héritage de plusieurs dizaines de millions d'euros. L'héritage de Johnny Hallyday est estimé par les uns à 35 millions d’euros et à plus de 50 millions pour les autres, auquel il faut ajouter au moins 800 000 euros de droits d’artiste chaque année pendant 70 ans. Lors des dernières années de sa vie, le chanteur a rédigé plusieurs testaments. Voici tout ce qu'on sait des six textes successifs de la star.

13h20. Un patrimoine immobilier et musical. Le patrimoine du chanteur est d'abord immobilier : quatre maisons à Marnes-la-Coquette, Saint-Barthélemy et Los Angeles, où il habitait et possédait un deuxième logement actuellement mis en location. Mais il est aussi musical, c’est-à-dire plus d’un millier de chansons et 50 albums et les droits d’auteur, d’interprète et d’éditions qui vont avec.

13h15. Un montage « opaque » selon Laura et David. « Le camp adverse n’a pas joué le jeu, s’est agacé un de leurs conseils auprès du Parisien. Il joue sur les mots en assurant avoir communiqué tous les éléments sur le périmètre du trust. Sauf que nous n’avons pas la liste des biens. [...] Nous pensons par ailleurs que tout n’est pas dans le trust. »

13h10. Deux trusts énigmatiques. Le chanteur a en fait créé deux trusts de son vivant. JPS Foreign Assets pour son patrimoine en France : il comprend sa propriété à Marnes et la moitié de celle de Saint-Barthélemy (NDLR : l’autre moitié appartenant déjà à Laeticia). Et JPS - Jean-Philippe Smet, son vrai nom - pour son patrimoine américain : ses deux maisons aux Etats-Unis et ses droits d’interprète et d’éditions. Si vous ignorez ce qu'est un trust, on vous dit tout dans cet article.

13h. Tous les éléments sont sur la table. Le 15 mars, les conseils de Laura et David avaient obtenu le renvoi de l’audience dans l’attente d’éléments supplémentaires de la partie adverse. Ils voulaient en particulier connaître le contenu du trust américain, constitué par Johnny pour gérer son patrimoine aux Etats-Unis après sa disparition. Selon le clan Laeticia, tout est désormais sur la table.

http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/direct-heritage-de-johnny-hallyday-la-requete-de-laura-et-david-examinee-30-03-2018-7637634.php


avatar
RONIQUE63
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 15457
Age : 54
Localisation : vaucluse
Emploi/loisirs : aide soignante/chevaux,johnny
Humeur : zen
Date d'inscription : 25/02/2009

http://ronique63.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum